Ville de Morges

14.12.2020

Bilan de la législature 2016-2021

© Lotfi Souissi
© Lotfi Souissi

Retrouvez les temps forts d’une période riche en transformations pour la Ville de Morges.

Déploiement des politiques publiques en faveur de la cohésion sociale, de l’économie, du sport et de la culture, efficience énergétique, obtention du label Ville verte, aboutissement des grands projets des quartiers de la Gare, de l’Églantine et du site de Beausobre : la Municipalité de Morges a présenté lundi 14 décembre 2020 son bilan de la législature 2016-2021 aux médias. Pour ce faire, elle a choisi la toute nouvelle Unité d’accueil pour écoliers Jacques-Dubochet.

Avec l’humain au cœur de son action, la Municipalité s’était dotée en 2016 d’une vision : « Morges, la ville au cœur de sa région où il fait bon vivre et travailler ; attractive, dynamique et responsable, elle favorise la diversité et la participation. Elle œuvre dans le respect d’un environnement économique et écologique sain et durable ; elle soutient la mobilité multimodale ». Fort de cette boussole commune, chaque membre de l’Exécutif a pu proposer le développement de politiques publiques cohérentes, dans le respect des sensibilités du collège municipal.

La présente législature a été marquée par le démarrage et l’aboutissement de projets déterminants qui concrétisent la volonté municipale de développer une ville moderne, bénéficiant de facilités et de structures permettant le bien-vivre ensemble. Si le projet phare de modernisation du Parc des Sports a été repoussé par référendum populaire, la Municipalité a, à son actif, d’importantes réalisations:

  • Ainsi, les Morgiennes et les Morgiens disposeront sur le site de Beausobre, dont la rénovation a été plébiscitée, d’un théâtre rénové et de locaux mutualisés permettant la restauration scolaire, la conduite de réunions et l’organisation d’événements très diversifiés.
  • Le développement urbain du quartier de la gare a permis de réaliser une crèche préscolaire de 44 places et de renforcer l’accueil et la restauration parascolaires.
  • Afin de permettre la préservation du climat, la Municipalité a développé sa stratégie énergétique et une planification énergétique territoriale. Elle a innové en permettant, pour la première fois en Suisse, de chauffer et de refroidir un quartier entier grâce à l’eau du lac (projet MorgesLac).
  • Outre l’implantation du siège européen d’une entreprise dans les locaux rénovés de l’ancienne usine Pasta Gala, de nombreuses actions ont été réalisées, en collaboration avec les acteurs économiques que la Municipalité a particulièrement épaulés en ces temps troublés par une pandémie que personne n’avait envisagé. 

En sollicitant des moyens financiers exceptionnels, l’Exécutif s’emploie, jour après jour, à préserver le tissu économique morgien et répond avec attention aux besoins sociaux, associatifs, sportifs et culturels qui constituent l’essence de la vie de notre communauté. Plus que jamais, l’humain est au centre des préoccupations municipales, dans une société brusquement fragilisée par les circonstances sanitaires.