Ville de Morges

01.04.2021

Comptes 2020 marqués par la pandémie

Morges, avril 2020 @ Olivier Bohren
Morges, avril 2020 @ Olivier Bohren

Malgré la crise sanitaire, la Municipalité a maintenu son niveau de prestations à la population et mené les projets nécessaires au développement de la Ville.

Les comptes 2020 de la Ville affichent une perte de 7,8 millions de francs, soit une différence de 0,4 million avec les prévisions budgétaires. Entre la diminution des rentrées fiscales et les coûts supplémentaires qu’elle occasionne, la pandémie de COVID-19 pèse pour 6 millions de francs :

  • 3,8 millions de diminution des entrées d’impôt par rapport aux prévisions
  • 2,2 millions de coûts directs : mesures de protection, désinfection de locaux, aide aux entreprises et aux manifestations, gratuité des entrées à la piscine, baisse des revenus des horodateurs, amendes d’ordre et taxes en lien avec la police du commerce

Morges investit pour son développement

Malgré la situation sanitaire, 2020 a été une année active en ce qui concerne les investissements. Morges a poursuivi la réalisation de ses grands projets :

  • Chantiers de Beausobre
  • Ouverture du collège Jacques-Dubochet
  • Construction du giratoire de Warnery
  • Achèvement des travaux de canalisations et de raccordement sous la rue Docteur-Yersin

Les dépenses, qui s’élèvent à 20,3 millions de francs, ont été financées par le recours à l’emprunt, l’utilisation de liquidités disponibles et par la marge d’autofinancement de 1,9 millions. La dette envers les banques et institutions financières est ainsi passée de 52,8 millions à 63,5 millions.

Transition écologique

La Ville a engagé 0,8 million de francs dans la transition énergétique en 2020:

  • 0,4 million dans le biogaz
  • 0,3 million pour l’installation de 664 panneaux photovoltaïques 
  • 0,2 million pour 349 subventions liées aux économies d’énergie et au développement des énergies renouvelables

Comptes 2020 proches des prévisions

Ajoutés à la maîtrise des charges communales, des investissements certes conséquents, mais inférieurs aux prévisions budgétaires, permettent d’obtenir un exercice 2020 proche des prévisions.

La pandémie a montré l’importance du rôle des communes et de leur soutien à leur tissu associatif, social, économique, culturel et sportif. Ces soutiens communaux ne peuvent toutefois que s’inscrire en complément des aides fédérales et cantonales.