Ville de Morges

09.11.2021

Terrasses chauffées autorisées cet hiver

Terrasse dans la Grand-Rue, octobre 2020 © Olivier Bohren
Terrasse dans la Grand-Rue, octobre 2020 © Olivier Bohren

Les établissements morgiens peuvent aussi partiellement couvrir leur terrasse jusqu’au 30 avril 2022.

Alors que la pandémie se poursuit, les restauratrices et restaurateurs morgiens bénéficieront d’un coup de pouce cet hiver. Afin de soutenir un secteur économique très touché par la crise, et conformément aux prescriptions cantonales, la Municipalité de Morges a décidé d’autoriser la couverture partielle des terrasses ainsi que le chauffage en plein air jusqu’au 30 avril 2022. Ces deux mesures devraient permettre aux établissements de mieux exploiter leurs terrasses et de ressentir moins fortement l’impact lié à l’introduction du certificat COVID pour la clientèle. Le secteur morgien de la restauration sera ainsi placé sur un pied d’égalité par rapport à ce qui se pratique ailleurs dans le canton de Vaud. 

Dans le détail, les établissements peuvent couvrir leur terrasse après avoir obtenu l’autorisation de la police du commerce. Ces tentes doivent être ouvertes sur la moitié des côtés pour être considérées comme un espace extérieur. Cette condition ouvre aussi la possibilité d’utiliser des chaufferettes. Sans cela, le certificat COVID y est obligatoire, comme c’est le cas à l’intérieur de l’établissement.

La Municipalité autorise également le chauffage en plein air durant la saison hivernale. Les terrasses ouvertes ou semi-couvertes, telles que décrites ci-dessus, peuvent en bénéficier. Ce chauffage est alimenté par une énergie renouvelable (type pellets) ou par de l’énergie électrique, comme l’autorise l’État de Vaud. L’installation de chaufferettes électriques doit cependant faire l’objet d’une demande de dérogation, via un formulaire en ligne du Canton.

La Police Région Morges procédera régulièrement aux contrôles de conformité des installations auprès des établissements.