Ville de Morges

Vertou (F)

Fête des illuminations
Morges Vertou - signature du Livre d'or - décembre 2017
Fête des illuminations
Le Maire et le Syndic sur le point d'illuminer Vertou
Fête des illuminations - décembre 2017 sur la place Saint-Martin à Vertou
Fête des illuminations - 2017
Fête des illuminations
Le Maire et le Syndic à la tribune
L'église Saint-Martin illuminée aux couleurs de la Suisse et de Morges
L'église Saint-Martin illuminée aux couleurs de la Suisse et de Morges

Jumelage Morges-Vertou (France): 60 ans d'amitié

"Nous, citoyens de bonne volonté de l'Heureuse Commune de Vertou s/Sèvre, en Pays Nantais... Nous, bourgeois et citoyens de bonne volonté de la Bonne Ville de Morges, en Pays de Vaud... Convenons de nous unir parles liens du jumelage."

Ainsi débute et se termine l'acte de jumelage signé le 25 août 1957 unissant deux communes distantes de quelque 800 kilomètres et qui avaient jusque‑là vécu dans une splendide ignorance mutuelle.

En 1957, les similitudes entre les deux villes ne manquent pas. Approximativement le même nombre d'habitants : entre 8'000 et 10'000 âmes. Partageant aussi ‑ du moins la Municipalité de Vertou l'affirme-t-elle ‑ un rôle de "commune-dortoir", l'une à 7 kilomètres de Nantes, l'autre à 10 kilomètres de Lausanne. Possédant toutes deux quelques industries : biscuiteries, fonderies, appareils électriques, productions maraîchères.

Les deux villes ont surtout une âme profondément viticole. Du "La Côte" lémanique au Muscadet de Vertou, l'amour du bon vin abolit les distances et les différences mieux que ne le feraient mille discours. Sans oublier le lac, ses régates et ses nageurs. Pas de lac à Vertou , certes, mais une Sèvre nantainse.

Le premier acte de jumelage a été célébré en grandes pompes à Vertou, à l'initiative de son maire, M. Ernest Guichet. Morges a ensuite accueilli les Vertaviens en octobre 1957, sous la syndicature de M. Charles-Paul Serex. Vertou devenait ainsi, en 1957, la première ville du Département de Loire-Atlantique à réaliser un jumelage avec une ville d'un pays voisin.

60 ans plus tard, un jumelage réussi

Les deux villes ont grandi et sont resté fidèles à leur amitié, renouvelant les voeux du jumelage lors des festivités de son 60e anniversaire, d'abord à Morges, en janvier 2017, puis à Vertou, en décembre de la même année.

Entre les cérémonies commémoratives, tous les cinq ans, de nombreuses délégations ont fait le voyage: les viticulteurs, les fanfares, les chanteurs, les sapeurs-pompiers, les footballeurs, les gymnastes, les judokas, les nageurs, etc. De l'Avenue de Morges, à Vertou, au Parc de Vertou, à Morges, l'histoire du jumelage est semée de fêtes, de contacts, d'amitiés officielles et intimes.

Jumelage, affaire d'adultes ? Mais non pas seulement, les enfants des deux cités en ont suivi les étapes. Dès 1957, Vertou et Morges ont "échangé leurs enfants". Le temps d'une quinzaine, chaque année, en été, les petits Morgiens ont découvert l'océan, les Vertaviens le lac Léman. Jusqu'en 1979, plusieurs centaines d'entre eux ont eu l'occasion de faire une escale buissonnière en pays ami.

Sous le signe de la solidarité

Signe d'amitié par-delà les frontières, le jumelage se veut aussi symbole de solidarité. Et plus qu'un symbole: Morges et Vertou ont décidé de soutenir tour à tour des projets de coopération au développement dans des régions du monde moins favorisés, pour un jumelage porteur d'espoir et de paix.

Voyages solidaires en 2019 

Les villes de Morges et de Vertou (F) donnent depuis plusieurs années une dimension de solidarité au jumelage qui les unis en soutenant des projets de coopération au développement. Par l’intermédiaire de la FEDEVACO, dont la Ville de Morges est partenaire, elles soutiennent l’action de l’ONG, IMBEWU qui vient en aide aux enfants et jeunes défavorisés en Afrique du Sud.

Chaque année, des volontaires s’impliquent concrètement dans le projet. Encadrés par les éducateurs professionnels, ils mobilisent leurs compétences et leurs talents dans les activités éducatives et sportives comme l’appui scolaire ou le coaching sportif.

Une belle occasion de pratiquer l’anglais, de rencontrer d’autres jeunes, et de découvrir de nouvelles cultures.  Pour valoriser la notion d’échange et d’ouverture à l’autre,

La Ville de Morges souhaite encourager ces voyages auprès des morgiens et étudiants morgiens cet été et ouvre un appel à candidature. En plus des séances de préparation au voyage, les participants bénéficieront d’une formation dans la coopération au développement.