Ville de Morges

Park(ing) Day 2016

Dans le cadre de la promotion et du développement d’une mobilité plus durable, la Direction Urbanisme, constructions et mobilité a mis sur pied dans le projet Park(ing) Day qui s’est déroulé le samedi 24 septembre lors de l’édition 2016 de la journée de la mobilité.

Pourquoi Park(ing) Day ?

Ayant émergé en 2005 à San Francisco pour rapidement se propager à l’échelle mondiale, le concept du phénomène Park(ing) Day a pour but de sensibiliser la société civile à l’occupation de l’espace public par le stationnement et à lui offrir l’opportunité d’investir et de se réapproprier, le temps d’une journée, les espaces de voirie habituellement dédiée aux stationnements de véhicule privé. 

A Morges, 50 hectares de terrain est dédié aux domaines routiers et ferroviaires (équivalent à environ 70 terrains de football) et parmi eux, 60% est occupé par les routes et le stationnement. Une majorité des places de stationnement public sont localisées en surface. Redonner une partie de ces espaces à la société civile lors d’une journée afin qu’elle puisse l’aménager à son gré, telle a été l’ambition du Park(ing) Day.

Cet événement apparaissait on ne peut plus propice puisqu’il coïncidait avec l’émergence de plusieurs projets de réorganisation de stationnements, notamment souterrains, prévu dans le courant de la législature 2016-2021. Dans un tel contexte, il importait que la société civile puisse appréhender l’enjeu de requalification de ces places de stationnement et puisse soumettre aux porteurs du projet ses besoins et envies relatifs à l’usage des espaces publics.

Retour sur la journée

Fruit d’une étroite collaboration entre le Service de l’Urbanisme, constructions et mobilité, ainsi que celui des Sports, bâtiments et environnement, le Park(ing) Day a incité la population à formuler des propositions de réaménagement de places de stationnement. Au total, près de 14 équipes ont répondu présentes à l’appel à projets et chacune a proposé son propre concept de réaménagement pour transformer le visage les 14 places de stationnement libérées dans le cadre de l’événement. 

Plusieurs équipes ont proposés des animations invitant les passants à s’interroger sur les enjeux actuels et futurs de la mobilité urbaine (qualité des aménagements de mobilité douce, activité de prospective sur les réseaux de transports en Ville de Morges, stationnements P+R, etc.). D’autres équipes ont recréé des aires de jeu et de détente. Enfin, plusieurs places invitaient les passants à profiter de concerts, cours de danse et autres activités physiques. 

En dehors du fait qu’une place de stationnement n’est pas l’aménagement le plus convivial, la manifestation Park(ing) Day a permis de démontrer à la population que cet espace présente un fort potentiel de réaffectation par la relocalisation du stationnement, mettant notamment en valeur les futurs parkings souterrains du Parc des Sports et sous les quais.