Ville de Morges

PPA Prairie-Nord - Églantine

Ce Plan d'affectation couvre une portion de territoire délimité au nord par l'avenue Warnery, à l'ouest par la limite de commune avec Chigny, au sud par le chemin de la Mottaz et celui de Prellionnaz et à l'est par le domaine de Prairie-Sud.

La Prairie se distingue par son entité encore intacte et son arborisation d’envergure avec notamment l’allée de tilleuls, charmes et chênes. Au sud une maison de maître bénéficiant d’un dégagement et d’une très belle vue panoramique a reçu la valeur de 2 (monument d’intérêt régional) par le recensement architectural du canton de Vaud. Ce dernier a insisté sur la complémentarité entre l’ensemble architectural et le cadre de verdure. C’est donc un site d’exception en matière de qualité des vues sur le grand paysage. Le terrain de l’Églantine, sur ses franges, est délimité par un alignement d’arbres (frênes et chênes) longeant le chemin de la Mottaz, et de cordons boisés en limite communale et le long de l’avenue de Henry-Warnery. Cet espace non bâti et sans contraintes d’aménagement majeures est en pente orientée vers le sud-est. Au nord-ouest, au-delà de ses cordons boisés, sur la Commune de Chigny est implantée la maison de maître de l’ancien domaine de l’Églantine.

La volonté autour de ce plan partiel d'affection souhaitée par les différents parties, notamment la Ville de Morges, l’hoirie propriétaire du Domaine, mais également la population a été de baser la planification sur le principe d’un quartier durable afin de garantir un aménagement exemplaire selon les critères du développement durable.

Le Plan partiel d'affectation (PPA) Prairie-Nord - Églantine vise en priorité à :

  • Préserver et valoriser les fonctionnalités écologiques et les valeurs naturelles et paysagères du site;
  • Implanter des équipements publics scolaires et leurs infrastructures sportives dans le secteur de Prairie-Nord;
  • Permettre le développement de logements diversifiés de qualité en garantissant le respect des principes de quartier durable, dans le secteur Églantine;
  • Assurer une transition harmonieuse avec le développement du secteur Prairie Sud et en particulier par les aménagements paysagers;
  • Mettre en œuvre un système d’accès et de dessertes du quartier qui soit rationnel et économe en espace.

Il a été adopté le 25 septembre 2017.